Dernière modification de cette page web: 14 décembre, 2011
LOGO PEC
ACCUEIL SERVICES CONSEILS NOUVELLES CONTACT

Définition

Vulnérabilité DRASTIC

La méthode d'évaluation de la vulnérabilité des aquifères DRASTIC a été développée par la National Water Well Association pour l'agence de protection de l'environnement (EPA) des États-Unis. Avec cette méthode, l’hydrogéologue est appelé à déterminer par des mesures de terrain plusieurs paramètres hydrogéologiques caractérisant les propriétés de l’aquifère à l’étude. Ces paramètres sont intégrés dans le modèle DRASTIC afin d’établir un indice de vulnérabilité.

Depuis 2001, le ministère de l’Environnement du Québec exige l’emploi de cette méthode pour déterminer la vulnérabilité des puits. Le nouveau Règlement sur le prélèvement des eaux et leur protection (RPEP), entrée en vigueur en 2014, attribue une vulnérabilité faible aux aquifères possédant un indice de vulnérabilité égal ou inférieur à 100, moyenne pour ceux ayant un indice compris entre 100 et 180 et élevé pour ceux ayant un indice égal ou supérieur à 180. Il s'agit ici d'un changement majeur par rapport au Règlement sur le captage des eaux souterraines (RCES, 2001) dans lequel le MDDELCC attribuait une vulnérabilité élevée à un aquifère possédant un indice DRASTIC égal ou supérieur à 100.

Les aires de protection d'un aquifère exploité pour un réseau d'aqueduc desservant 500 personnes et moins sont considérées de vulnérabilité élevée, à moins qu’un professionnel ne l’évalue autrement.

La vulnérabilité DRASTIC peut être calculée sur une échelle locale, comme pour les aires de protection d’un ouvrage de captage d’eau souterraine, tel que l’exige le RPEP, ou encore sur une échelle régionale afin de dresser la cartographie de la vulnérabilité des aquifères d’un territoire municipal ou régional. La cartographie régionale de la vulnérabilité n’est généralement pas assez précise pour déterminer la vulnérabilité d’un ouvrage de captage spécifique. La détermination de la vulnérabilité d’un ouvrage de captage requiert un travail de caractérisation hydrogéologique exhaustif des terrains du site de l’ouvrage de captage.

Retour vers notre page sur la protection des aquifères.

Consulter l’étendue de nos services offerts et notre centre de documentation pour des conseils judicieux.

 


Dernière modification de cette page web: 13 novembre, 2014